Slider

Le traitement contre le radon

Le radon, qu’est-ce que c’est ?

Le radon est un gaz rare, un élément radioactif naturel (N° atomique : 86, Symbole : Rn), produit par la désagrégation des isotopes du radium et d’uranium.

L’uranium et le radium se trouve naturellement dans les roches et le sol, leurs décompositions créent un effet de gaz radioactif.

radon, gaz radioactif, rayonnements, desintégration, radioprotection, rayons ionisants, substance radioactive, mesure du radon, étanchéité, rayonnement, air intérieur, aération, inhalation, matériaux de construction, tabagisme, air intérieur, cancer, poumon, qualité air, filtre F7, allergie, pollen, asthme, qualité air, pollution

Le radon, quels en sont les risques ?

Ce gaz est cancérigène, depuis 1987 des études épidémiologiques affirment le risque de cancer du poumon chez les mineurs de fond.

Le Centre International de Recherche sur le Cancer classe le radon comme cancérigène certain pour le poumon.

En France le radon serait la seconde cause de cancer du poumon après le tabac mais devant l’amiante. 10% des décès par cancer du poumon seraient dûs au radon chaque année il fait 3000 décès.

Le radon, où sommes-nous exposés ?

Le radon est partout : dans l’eau ; dans l’air, dans le sol. Le risque constaté de nos jours, pour l’être humain est essentiellement lié à l’air. Le radon venant du sol, sa concentration est variable d’un endroit à l’autre, sa concentration se mesure en Bq/m3 (Becquerel par mètre cube).

A l’air libre en extérieur sa concentration est dissipée, et ne dépasse pas la dizaine de Bq/m3. En revanche dans des lieux confinés, comme les grottes souterraines, les caves, les vides sanitaires, les cages d’escaliers, les habitations … La concentration de radon peut être plus importante.

Le ministère de la santé et l’IRSN ont réalisé une étude sur plus de 10 000 bâtiments dispersés en France métropolitaine. Cette campagne de mesure qui s’étend de 1982 à 2003, nous a permis de jauger la concentration moyenne de Radon dans les logements.

La moyenne en France est de 90 Bq/m3 avec des écarts importants en fonction des départements.

Il n’existe pas encore de limite réglementaire applicable aux logements mais la commission Européenne s’accorde à retenir 300 Bq/m3 comme moyenne annuelle à ne pas dépasser comme valeur référence pour classer un logement sans risque.


Réglementation des risques radon

Les obligations qui concernent le radon sont issues :

  • Du Code de la Santé Publique.
  • Du Code du travail : Décret n°2018-437 du 4 juin 2018 ; Décret n°2018-438 du 4 juin 2018; Instruction n°DGT-ASN-2018-229 du 2 octobre 2018.
  • Du code de la Construction et de l’Habitation.

La Bretagne est fortement concernée
par la concentration de radon,
la ventilation soeko est la solution ANTI RADON.

Le radon est un gaz radioactif d’origine naturelle issue de la désintégration de l’uranium et du radium, présent à l’état naturel dans certaines roches granitiques notamment du bassin armoricain, en Bretagne. Il peut également être présent dans les matériaux de constructions quand ceux-ci sont issus des roches locales qui contiennent naturellement de la radioactivité.  Il s’accumule dans l’air ambiant quand celui-ci n’est pas suffisamment renouvelé, et est inodore. La radioactivité du radon se mesure en becquerels, et l’institut de radioprotection et de sûreté nucléaire recommande la plus grande vigilance , dans certains cas il faudra se munir de détecteurs dosimètres pour mesurer la radioactivité absorbée.  Le radon est un gaz, il est donc inhalé dans les poumons et peut provoquer le même types de cancers que ceux liés au tabagisme. Radioactifs, radioactives fissures, rayonnements ionisants, alpha, irradiation, dosimètre