Slider

La purification de l’air dans les établissements scolaires

La qualité de l’air intérieur : un enjeu primordial pour les écoles

La surveillance de la qualité de l’air intérieur dans les Etablissements Recevant du Public (ERP) accueillant des enfants de moins de 6 ans, est rendue obligatoire depuis le 1er janvier 2018. Et depuis le 1er janvier 2020, cette surveillance de la qualité de l’air intérieur est obligatoire pour les établissements d’enseignement ou de formation professionnelle du second degré (collèges, lycées…) et les centres de loisirs. La réglementation tend à rendre obligatoire la surveillance régulière de la qualité de l‘air intérieur au sein des ERP. Les polluants à surveiller sont : formaldéhyde, benzène et dioxyde de carbone (CO2). Décret n°2011-1728 du 02/12/2011 et n°2012-14 du 5 janvier 2012.

Besoins

Les enfants passent en moyenne 90 % de leur temps en intérieur (salles de classe, logements, transports, salles de sport, etc.). Il faut savoir que l’air intérieur peut être 8 à 10 fois plus pollué que l’air ambiant extérieur.

  • 40 % des maladies liées à l’environnement touchent des enfants de moins de 5 ans.
  • En France, 1 enfant sur 10 est asthmatique.

Une qualité de l’air polluée est à l’origine de nombreux symptômes (maux de tête, irritations des yeux, du nez, de la gorge, hyperactivité…) qui impactent la santé des occupants (professionnels et enfants).

Vos problématiques métiers :

  • Maux de tête
  • Fatigue
  • Irritations
  • Hyperactivité
  • Troubles de la concentration
  • Allergies respiratoires

Sources de pollution présentes dans les écoles

L’air intérieur de ces établissements scolaires peut contenir de nombreux polluants d’origine organique (bactéries, virus, acariens…), chimique (formaldéhyde, benzène, colles, peinture…) ou encore gazeuse (dioxyde de carbone…). Ces substances polluantes sont issues des matériaux de construction et de décoration, de l’ameublement (mobilier neuf), des produits d’entretien et de désinfection, des activités réalisées avec les enfants, etc.

  • Particules fines
  • Odeurs tenaces
  • COV (colles, vernis, peinture…)
  • CO2
  • Bactéries, virus

Cette pollution de l’air intérieur est inhalée au quotidien par les occupants (professionnels et enfants) c’est pourquoi il est impératif d’améliorer la qualité de l’air intérieur des écoles.

Pollution, Ventilation, asthme, Allergie, Allergique, Pollen, Vmc, air sain, énergie renouvelable, moisissures, humidité, qualité air, climatisation